De l’autre côté de la clôture

De l’autre côté de la clôture

À l’automne 2014, un projet d’animatrice s’est présenté au Centre-Femmes de Bellechasse pour faire un atelier de décoration de chaudières pour nos futurs jardins. Comme je pratique la peinture sur toile depuis 10 ans, j’ai accepté de relever le défi avec plaisir. Au lieu d’assister, je dirigeais les rencontres avec l’aide d’une travailleuse.

Mon travail consistait à préparer le matériel, organiser les ateliers, accueillir les femmes et les aider à réaliser leur projet. Il fallait sabler, peinturer et faire un dessin sur les chaudières et les vernir. Nous avons aussi fabriqué de beaux épouvantails. J’ai côtoyé des femmes immigrantes qui voulaient participer. J’ai fait un joli épouvantail avec une immigrante qui ne parlait pas français, mais comprenait ce que je lui démontrais. J’ai aussi animé les mêmes ateliers à l’OMH de Buckland et à l’Oasis de St-Damien. Les femmes étaient plus âgées, entre 78 et 101 ans, mais très motivées. Il fallait aller à leur rythme dans le respect de chacune.

Une bonne animatrice doit posséder plusieurs qualités, mais l’essentiel est d’avoir le sourire, la patience, la tolérance, une approche positive avec les participantes et s’ajuster au fil des rencontres. J’ai développé des aptitudes nouvelles et vécu une expérience exceptionnelle. Les femmes sont uniques dans leur façon de penser et de fonctionner. Elles méritent de prendre leur place à tous les niveaux. Ce fut un plaisir pour moi d’apprendre à les connaître davantage.

Madeleine Labrecque
Madeleine Labrecque

Les derniers articles par Madeleine Labrecque (tout voir)


Fatal error: Call to undefined function the_author_image_size() in /home/centref/public_html/wp/wp-content/themes/metrovibes-child/content-author.php on line 65