http://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2014/12/curcuma1-300x223.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2014/12/curcuma1-300x223.jpgLes bienfaits du Curcuma

Les bienfaits du Curcuma

Le curcuma ou safran des Indes provient du rhizome d’une plante herbacée originaire de l’Inde et de l’Indonésie. Elle peut atteindre un mètre de hauteur.

Elle est apparentée au gingembre et pousse dans les pays tropicaux.

C’est une épice colorante, aromatique et digestive qui possède d’innombrables vertus pour la santé.

Il s’agit de racines séchées, réduites en poudre.

La curcumine, pigment principal du curcuma, lui donne sa couleur jaune orangé. Ce pigment est soluble dans l’huile et extrêmement stable à la chaleur. Il est généralement utilisé dans des produits présentant des degrés d’acidité divers. La curcumine n’apprécie pas la lumière.

La curcumine est un puissant antioxydant plus actif que la vitamine E, antiseptique, antibactérienne et anti-inflammatoire.

Le curcuma est employé en cuisine, mais aussi de façon médicinale. Nous pouvons l’appliquer en cataplasme contre les rhumes, les engorgements laiteux, les plaies et les maladies de la peau, tels le psoriasis et les dermatoses.

En cuisine, utilisez-le modérément pour éviter qu’il ne masque le goût des autres aliments.

Vous pouvez incorporer cette épice ensoleillée dans les soupes, sauces, salades, lentilles, riz, œufs, poissons et crustacés. Elle parfume les currys, chutneys, moutardes, ketchups, marinades, confiseries et produits laitiers. Elle les colore et illumine les repas d’automne.

L’industrie alimentaire s’en sert comme colorant (équivalent du colorant E 100 i).

Sur notre santé générale, le curcuma facilite la digestion des graisses. Il neutralise les radicaux libres. En d’autres termes, il agit comme un antirouille cellulaire selon Mme Laurence Benedetti, médecin nutritionniste.

Le curcuma prévient le vieillissement prématuré des cellules.

C’est une épice de base en Inde. Dans ce pays, les cancers du côlon, du sein, de la prostate et du poumon sont dix fois moins répandus que chez nous.
Curcuma-1
L’ajout quotidien d’une cuillère à thé de curcuma à vos plats cuisinés, vinaigrettes et salades serait une protection contre le cancer de plusieurs façons :
• aide le foie à éliminer ou neutraliser les substances toxiques, en facilitant l’évacuation de la bile ce qui réduit les risques de cancer de l’estomac, de l’intestin, du côlon, de la peau et du foie;
• combat la fièvre;
• supporte votre système immunitaire dans la destruction des cellules mutantes;
• bloque le développement des vaisseaux sanguins nourrissant la tumeur;
• évite que les cellules cancéreuses se répandent dans votre corps;
• diminue l’inflammation au niveau des articulations et prévient les rhumatismes;
• empêche la formation d’une protéine considérée comme essentielle à la formation des tumeurs;
• protège le système cardiovasculaire en freinant les dépôts de graisse dans les artères (cholestérol).

Afin de maximiser l’effet du curcuma sur notre santé, il faut l’apprêter avec de l’huile d’olive, du poivre noir et du gingembre. Si vous regardez vos recettes de ketchup préférées, vous constaterez que les cuisiniers utilisent ces quatre ingrédients dans la plupart des recettes.

Le curcuma est également employé dans la fabrication du cari* lorsqu’on le mélange à la coriandre, au cumin, à la cardamome, au fenugrec* et à divers poivres. Pour les Indiens, le cari préviendrait la maladie d’Alzheimer (le nombre de personnes atteintes est cinq fois plus faible que chez les Occidentaux).

Mise en garde : Le curcuma ne doit pas être utilisé en cas d’inflammation de la vésicule biliaire, d’hépatite (jaunisse) ou de calculs biliaires déjà formés.

Il est très colorant et tache facilement les contenants de plastique ainsi que le comptoir de la cuisine.
curcuma-today-kruiden
* Cari, cary ou curry : mélange d’épices, réduites en poudre, d’origine indienne.
*Fenugrec ou trigonelle ou sénégrain : plante herbacée utilisée principalement comme plante médicinale et condimentaire.

Tisane au curcuma

Versez une tasse d’eau bouillante sur ½ cuillère à thé de poudre de curcuma, laissez infuser 10 minutes, filtrez et buvez.

Références :
Le dictionnaire des aliments par Solange Monette aux Éditions Québec/Amérique
Les bienfaits du curcuma sur www.futura-sciences.com/magazines/sante
Le Curcuma sur http://fr.wikipedia.org
La meilleure épice contre le cancer par Jean-Marc Dupuis sur www.santenatureinnovation.com
Les aliments contre le cancer de Richard Béliveau Ph.D. et Denis Gingras Ph.D édition Trécarré
Le curcuma, une épice anti-inflammatoire de Le soir Santé – Algérie

Noëlla Joanne Fournier

Noëlla Joanne Fournier
Noëlla Joanne Fournier

Les derniers articles par Noëlla Joanne Fournier (tout voir)


Fatal error: Call to undefined function the_author_image_size() in /home/centref/public_html/wp/wp-content/themes/metrovibes-child/content-author.php on line 65