Ma soucoupe est cassée

Ma soucoupe est cassée

J’aimerais vous partager ce que j’ai vécu comme participante à cet exercice, préparé par le Centre- femmes, lors du Buffet des inégalités.

Le rôle que je personnalisais est celui d’une femme qui avait travaillé au magasin dans une ville minière, au nord du Québec. Comme la mine a fermé, j’ai perdu mon emploi. Je me suis donc retrouvée sur l’aide sociale avec un chèque de 350 $ par mois.

Ma mère qui est âgée et malade, dont je m’occupe à temps plein depuis mon retour, m’offre d’aller rester avec elle, pour m’éviter de me déplacer tous les jours. J’y réfléchis sérieusement. Après avoir calculé les dépenses que cela occasionne, je décide d’accepter son offre. Donc je déménage. J’avertis l’aide sociale du changement d’adresse. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre, le mois suivant, que mes prestations ont été coupées de moitié. La raison est que ça me coûte moins cher, puisque l’on divise les dépenses en deux maintenant!

Résultat : il ne me reste que 26 $ par semaine pour manger, une fois les autres dépenses payées, soit la moitié des frais de téléphone, la moitié du coût du logement, la moitié de la facture de l’électricité, etc.

Pour être capable de joindre les deux bouts, j’ai dû quêter du travail chez une dame riche qui était prête à ce que je fasse du ménage, même si elle avait déjà une femme de ménage, juste par pitié!

Je me suis sentie humiliée, en colère, déçue. Je perdais la seule petite autonomie que j’avais pour aider ma pauvre maman qui voulait mourir chez elle.

Malheureusement, ceci est une réalité pour bien des gens!

Christiane

Christiane Gaumond
Christiane Gaumond

Les derniers articles par Christiane Gaumond (tout voir)


Fatal error: Call to undefined function the_author_image_size() in /home/centref/public_html/wp/wp-content/themes/metrovibes-child/content-author.php on line 65