http://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2014/12/jardins-steph.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2014/12/jardins-steph.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2014/12/jardins-steph.jpgSemer et récolter…

Semer et récolter…

Bonjour,

Je désire partager avec vous mon expérience professionnelle durant les sept derniers étés aux jardins collectifs.

IMG_0033Jamais je n’aurais cru comprendre à ce point le mot COLLECTIF avec nos nombreux participants, si attentionnés, dévoués, patients et toujours souriants malgré plusieurs intempéries de la nature et de la vie! Certains avaient des problèmes financiers, intellectuels, physiques; d’autres des incapacités, des troubles de comportement, mais tous étaient très beaux intérieurement. Dans le jardin, nous étions égaux, sans jugement, ni discrimination, ni préjugés, ni couleur, ni religion… Tous partageaient le même but commun de semer et de récolter…

Semer de la joie, de l’écoute, de l’entraide, de l’amitié, de l’humour, de la confiance, de l’attention, du respect et récolter beaucoup plus que des légumes : des souvenirs d’enfance, de la fierté, le sentiment d’appartenance, un but, une estime de soi grandissante, un lâcher-prise face à la nature, une paix intérieure, un retour aux sources et une force collective incroyable!

D’ailleurs, j’ai remarqué que le jardin était seulement un prétexte pour chacun de se divertir, socialiser, bouger, prendre l’air et oublier un peu ses soucis. Ce fut davantage un paradis terrestre pour s’émerveiller des petits animaux, de la nature qui fleurissait et grandissait de jour en jour. Plusieurs participants ont indiqué qu’en plus de garnir leur table, ils récoltaient une corbeille de souvenirs humains et réconfortants. Nous avons rempli leur assiette autant que leur cœur!

De plus, nous avons découvert de nouveaux légumes, dont le chou Kale (chou frisé) qui a poussé en quantité industrielle. feuilles-kaleCette bibitte géante, chacun la trouvait très jolie dans une plate-bande, mais vraiment peu facile à cuisiner. Jusqu’au jour où des personnes immigrantes nous ont expliqué que ce légume est extrêmement populaire dans leur pays et que ses propriétés sont fort recherchées. Il fait partie du top 10 des aliments les plus nutritifs qui soient, toutes catégories confondues! On aura tout vu! Par la suite, ce légume a été cueilli, cuisiné et dégusté avec plaisir sous forme de croustilles, bouillis et smoothies (jus frappés).

Les participants disaient souvent : «Mon rang de carottes est beau!». Je reformulais en disant : «NOTRE rang!». Plusieurs ont compris ce qu’est le don de soi sans condition ni attente et qu’on peut donner son temps sans nécessairement recevoir immédiatement.

100_4465 (2)
Oeuvrer dans un jardin collectif, c’est ouvrir son cœur et ne pas posséder les biens ni les lieux. Tout appartient au groupe et non à l’individu! Un pour tous, tous pour un!

Stéphanie Roy

Les derniers articles par Stephanie Roy (tout voir)


Fatal error: Call to undefined function the_author_image_size() in /home/centref/public_html/wp/wp-content/themes/metrovibes-child/content-author.php on line 65