http://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2015/10/ff.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2015/10/ff.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2015/10/ff.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2015/10/ff.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2015/10/ff.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2015/10/ff.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2015/10/ff.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2015/10/ff.jpgLes Célèbres cinq

Les Célèbres cinq

Les Célèbres cinq sont cinq femmes canadiennes qui ont travaillées pour faire reconnaître les droits et le bien-être des femmes et des enfants. Leurs nombreuses actions on influencé la vie des femmes au Canada et dans tous les pays du Commonwealth. Elles sont surtout reconnues pour « l’affaire personnes « .

En 1927, elles adressèrent une pétition à la Cour suprême du Canada lui demandant d’établir si le terme de « personne » utilisé dans les textes constitutionnels ne désignait aussi bien les femmes que les hommes.

Les Célèbres cinq étaient:

Emily MurphyEmily Murphy (1868-1933), première femme à occuper le poste de juge municipale dans l’Empire britannique ;

 

 

 

 

 

 

 

parlbyIrene Marryat Parlby, leader de l’organisation des agricultrices, militante et première femme nommée au gouvernement de l’Alberta ;

 

 

 

 

 

 

mcclungNellie Mooney McClung, célèbre suffragette et élue de l’Assemblée législative d’Alberta ;

 

 

 

 

 

 

 

mckinneyLouise Crummy McKinney, première femme de l’Empire britannique à être élue dans une assemblée législative (Alberta) ;

 

 

 

 

 

 

edwardsHenrietta Muir Edwards, avocate des travailleuses et membre fondatrice de l’Ordre des infirmières victoriennes.

 

 

 

 

 

 

 

Les faits

La question portait sur une section de la loi constitutionnelle de 1867. Le texte disait : « Le gouverneur général pourra appeler des personnes qualifiées pour servir au Sénat ; et chaque personne ainsi appelée deviendra membre du Sénat avec le titre de sénateur. » Les pétitionnaires voulaient savoir si le terme « personne qualifiée » s’appliquait aux femmes et si cette loi leur permettait de devenir sénatrices. Jusqu’en 1927, aucune femme n’avait été appelée à servir au Sénat, mais les demandes en ce sens se faisaient de plus en plus pressantes.

La Cour suprême du Canada jugea à l’unanimité que les femmes ne faisaient pas partie des personnes qualifiées et ne pouvaient en conséquence devenir sénatrices.

Les pétitionnaires se tournèrent alors vers Londres et firent appel de cette décision auprès du comité juridique du Conseil Privé qui était à l’époque la plus haute instance juridique compétente. Le 8 octobre 1929, ce comité conclut que les femmes faisaient effectivement partie des personnes qualifiées, aptes à servir au Sénat. Le texte de leurs conclusions note que l’exclusion des femmes de la vie publique témoigne de la survivance d’une époque plus barbare que la nôtre.

Quatre mois après la décision du comité, Cairine Wilson devint la première femme à siéger au Sénat.

Mémoire des Cinq

5555569655_f6dd708000_b
La mémoire des Cinq est commémorée sur le dernier billet de cinquante dollars canadien.


Les Cinq ont également leur statue sur la colline du Parlement à Ottawa et sur la place Olympique de Calgary, en Alberta, la province dont les femmes sont originaires. La ville d’Edmonton a nommé cinq des parcs du complexe de River Valley en l’honneur des Célèbres cinq.

Points de vue

Les opinions sont très partagées sur l’action des Cinq. Les uns les citent comme des pionnières des droits des femmes, d’autres font remarquer que la victoire des Cinq a été plutôt symbolique, le Sénat canadien ne disposant que de pouvoirs très limités dans les années 1920.

En revanche, ce précédent autorisait désormais les femmes à briguer toute fonction politique au Canada. De plus, les Cinq déployèrent des efforts notables pour développer la présence des femmes à l’intérieur d’instances législatives plus puissantes : deux femmes siégèrent à l’Assemblée d’Alberta et une autre accéda à la Chambre des communes du Canada.

Pour en savoir plus:

La fondation Famous 5 qui a comme objectif de célébrer les réussites des femmes , et de les inciter à devenir bâtisseurs de la nation dans l’héritage des Célèbres cinq .

Article connexe

Liens externes

Les derniers articles par Marie-Rose Blais (tout voir)


Fatal error: Call to undefined function the_author_image_size() in /home/centref/public_html/wp/wp-content/themes/metrovibes-child/content-author.php on line 65