Entretien avec Martine Lefebvre

Entretien avec Martine Lefebvre

Pour le plaisir de donner!

En novembre 2014, Martine Lefebvre est engagée par le Centre-femmes de Bellechasse pour animer, entre autres, des ateliers de cuisine collective. Fortes du succès encouru, ces rencontres empruntent des thématiques pour permettre à davantage de femmes de participer à ces retrouvailles.. «Quoi de mieux qu’une bonne cuisine québécoise pour se rassembler et parler de tout!», avoue Martine, tout sourire.

D’emblée, les femmes aiment se réunir, rire, échanger, apprendre, fortifiées par le sentiment d’appartenance qui les unifie.

Très tôt, Martine prend l’initiative de partager des textes sur la condition féminine. Émergent des confidences, des réflexions profondes, des prises de conscience qui encouragent certaines à se dépouiller de leurs incertitudes, à mettre un point final à des situations qui ne leur conviennent plus.

Au cœur de la cuisine, les participantes dépassent leurs rôles de mère, d’épouse pour être d’abord et avant tout des femmes de talent, de caractère, d’action. Elles prennent confiance, encouragent l’autonomie, secouent stéréotypes et préjugés, donnent avec générosité. Elles s’assument avec unicité et fierté, dans le respect et le non-jugement. Les anciennes accueillent les nouvelles, se racontent, s’entraident, développent des amitiés, échangent des recettes et des conseils pratiques. Un heureux transfert de connaissances et de vécu s’accomplit. Elles se sentent choyées d’appartenir à un réseau. Subtilement, leurs paroles, leur complicité créent des pensées, des actions qui ont des répercussions dans la vie des unes et des autres.

Bien que les cuisines thématiques occupent un large pan de son horaire, Martine intervient aussi à son bureau du Centre-femmes où elle accueille en consultation des femmes, souvent des jeunes, aux prises avec diverses problématiques. Martine les écoute, les accompagne dans leur cheminement, les oriente vers les ressources adéquates. Un climat de confiance s’établit. Hélas! Bien souvent, Martine découvre que toutes ne mangent pas trois repas par jour, faute de revenus.

C’est ainsi que germe dans l’esprit de Martine l’idée de préparer des légumes sous vide avec l’aide de participantes. Naît ainsi «La cuisine pour le plaisir de donner!». Ces denrées sont par la suite acheminées vers d’autres organismes tels que Les Frigos pleins, La Maison de la famille, Travail de rue qui, à leur tour, les distribuent à des personnes dans le besoin. Parce qu’il importe d’abord et avant tout de se remplir le ventre pour avoir des idées claires. Pour Martine, il s’agit d’actions concrètes qui, même à petite échelle, aident à contrer des situations de pauvreté qui pullulent dans Bellechasse.

Ses expériences de travail passées auprès des enfants et des adolescents d’abord et des adultes en intégration du marché du travail ont fourni un solide sac à dos à Martine. Chaque fois, elle s’empresse de déballer ses outils et recettes qui viendront nourrir autant le ventre que le cœur et l’esprit. Ensemble, Martine croit que nous pouvons créer un impact positif majeur dans l’amélioration des conditions de vie des femmes et qui sait, engendrer des changements de perceptions et de mentalité.

À travers les cuisines du Centre-femmes, l’occasion est créée de mettre en perspective les différents courants de société, sans les juger, mais en essayant de les comprendre dans leurs contextes respectifs. Comme les desserts, c’est bon pour le moral et l’estime personnelle!

Sylvie Gourde

Sylvie Gourde
Sylvie Gourde

Les derniers articles par Sylvie Gourde (tout voir)