http://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2016/02/tea-623796_1920-1024x683.jpghttp://centrefemmesbellechasse.com/wp/wp-content/uploads/2016/02/tea-623796_1920-1024x683.jpgLes bienfaits du thé

Les bienfaits du thé

Le thé, originaire de la Chine, existe depuis plus de 3000 ans. Il provient d’un arbuste appelé théier de la famille des Camellia Sinensis. Le théier produit des feuilles que l’on peut récolter après sa quatrième année de croissance, et ce, pendant 50 ans.

D’où proviennent les thés? La Chine produit toutes les sortes de thé. Le Japon fournit surtout des thés verts, l’Inde des thés noirs et Taïwan principalement les WU-longs ou Oolongs.

Mais pourquoi bois t’on du thé? Je crois qu’il fait tout simplement partie de nos habitudes de vie. Cependant, depuis quelques années, les gens s’y intéressent aussi pour les bienfaits qu’il procure. « Mais pourquoi buvons-nous du thé? Je crois qu’il fait tout simplement partie de nos habitudes de vie influencées par le régime anglais depuis 1759. Les français ne sont pas naturellement de grands buveurs de thé. Cependant, depuis quelques années, les gens s’y intéressent aussi pour les bienfaits qu’il procure. »

En effet, les feuilles du théier contiennent des ingrédients qui favorisent la santé. En voici quelques-uns: la théine, des huiles essentielles, des enzymes et des tanins (selon les différents sols où le théier pousse). De beaux mots, mais qu’est-ce qu’ils signifient.

La théine, est un stimulant comme la caféine du café. La force de la théine varie selon la sorte de thé et le temps d’infusion. Le thé blanc contient moins de théine que le thé noir pour un même temps d’infusion. Le thé est moins dommageable que le café s’il est pris avec du lait. Une tasse de thé contient environ 30 mg de théine et une tasse de café 135 mg. Selon Santé Canada, un adulte peut consommer jusqu’à 400 mg de caféine ou théine par jour.

L’huile essentielle est un liquide parfumé ou goûteux concentré et complexe, obtenu par la distillation (comme certains alcools) des feuilles, du bois, des racines, de l’écorce ou des fruits. Elle est composée d’une centaine de molécules actives favorisant la santé.

L’enzyme est une protéine entraînant une réaction chimique dans notre corps. C’est un véhicule qui transporte certains éléments vers les organes du corps humain comme le cœur, les poumons, le pancréas, le foie et les reins en passant par l’œsophage, l’estomac et les intestins. Quand nous parlons de fermentation du thé, nous parlons de fermentation enzymatique qui ne donnera jamais d’alcool. Ainsi devrait-on employer plus justement le terme d’oxydation.

Les tanins sont des substances végétales, provenant des feuilles, de l’écorce ou des racines d’arbres fruitiers. Ils protègent les fruits contre la pourriture et autre maladie. Le tanin est un antidote aux effets nocifs des huiles et des graisses. Il stimule la digestion et combat les effets de l’alcool.

Mode de préparation

Il est préférable d’utiliser une théière en porcelaine, en verre ou en terre cuite, car le métal modifie la saveur du thé. Bien laver à l’eau chaude savonneuse et bien rincer.

water-flowers-drink-pot

  • Réchauffer la théière en y versant de l’eau bouillante, puis jeter cette eau.
  • Mettre 1 cuillère (5ml) de feuilles de thé par tassed’eau dans la théière, verser l’eau chaude et laisser infuser de 3 à 5 minutes. Retirer les feuilles de thé et savourer.
  • Plus le thé est infusé, plus il est riche en tanins, mais moins la théine est active. Les tanins sont dégradés durant l’oxydation (le thé prend une couleur plus foncée).

Nous pouvons reconnaître la qualité des feuilles de thé à l’expansion qu’elles prennent lors de l’infusion.

Les bienfaits du thé, si vous prenez de 4 à 5 tasses de thé par jour, sont :

  • aide à prévenir les cancers de la peau, des poumons, de l’estomac, du côlon, du foie, du sein, de l’œsophage, du pancréas, de l’intestin grêle, et plus encore.
  • protège des maladies cardiovasculaires et de l’accident vasculaire cérébral en dilatant les vaisseaux sanguins, en favorisant la souplesse de la paroi cardiovasculaire, en décontractant le muscle vasculaire et en tonifiant le cœur.
  • améliore la qualité de la peau et empêche la formation des rides grâce aux nombreux antioxydants ou agents qui ralentissent la dégradation des aliments et de certains matériaux ou composés du corps humain due au vieillissement des cellules.
  • stimule l’activité cérébrale et physique, mais aurait moins de répercussions négatives que le café, car l’action stimulante est atténuée par certains nutriments du thé.
  • réduit la tension artérielle et renforce les parois des vaisseaux sanguins.
  • réduit les caries (si on le prend sans sucre) en jouant le rôle d’antibiotique détruisant les bactéries dans la bouche. Parce qu’il contient du fluor, il devient un protecteur des dents en augmentant la résistance de l’émail dentaire aux acides.
  • favorise la digestion et neutralise le cholestérol
  • joue un rôle dans la perte de poids. Des recherches récentes démontrent que l’association entre les catéchines et la théine pourrait augmenter la dépense d’énergie et brûler plus de gras. Le thé contient environ 3 calories par tasse de 250ml ou 8 onces.
  • aide à prévenir certaines maladies du cerveau comme la démence, l’Alzheimer et le Parkinson.

Les méfaits du thé:

les tanins diminueraient l’absorption du fer que l’on trouve dans les légumes, les fruits, les céréales, les noix, les œufs et les produits laitiers. Si l’infusion dure plus de 5 minutes, les tanins seront concentrés et donneront au thé un goût amer. L’habitude d’ajouter du lait au thé a une action bénéfique sur les tanins, car cela les neutralise.

une trop grande consommation de thé, plus ou moins 10 tasses par jour, pourrait nuire au sommeil, créer de l’anxiété, des maux de tête, de l’irritabilité, fait augmenter le rythme cardiaque et provoque de la diarrhée.

Conservation du thé

Le conserver à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière. L’idéal est de le mettre dans une boîte en métal hermétique, qui le protège aussi de l’humidité et des odeurs. Il peut se conserver jusqu’à 18 mois, mais en moyenne 6 mois est le temps de conservation idéal.

Les sortes de thé

Tea_in_different_grade_of_fermentation

Le thé noir ou rouge est obtenu à partir de feuilles légèrement plus âgées, ce qui produit un thé au goût fort et savoureux. De couleur brun foncé, il dégage une bonne odeur et ne laissera pas dans la bouche une sensation de sécheresse. Il subit un processus de fermentation d’environ 6 heures.

Le thé vert est le plus frais et n’a subi aucune fermentation. Les feuilles sont séchées ce qui produit un thé jaune-vert plus doux avec un léger goût amer.

Le thé blanc s’obtient à partir des pointes très tendres des jeunes feuilles ou avec les bourgeons qui sont recouverts d’un fin duvet blanc. Seuls les fins palais pourront en apprécier sa délicate saveur.

Le thé glacé: un thé infusé que l’on sert sur des cubes de glace. Rafraîchissant par temps chaud.

Le thé parfumé: nous le retrouvons aromatisé avec des parfums de fleurs (jasmin, rose, lotus, orchidée), avec des essences comme la bergamote et la menthe. Nous retrouvons des thés au citron ou à l’orange, aux fruits (fraise, mûre, pêche, pomme, mangue, noix de coco, fruit de la passion) ou encore à la vanille, au caramel, au chocolat, au rhum et bien plus.

Le thé en sachet est aussi bon que le thé en feuille, cependant il est important que les sachets ne soient pas fermés par des agrafes métalliques. Il ne faut pas non plus que le papier et le fil aient été blanchis au chlore. Le sachet doit être assez grand pour permettre aux feuilles de thé de gonfler sous l’action de l’eau chaude lors de l’infusion.

Le thé « Pekoe » provient d’un arbrisseau à feuilles persistantes d’un vert foncé et brillant sur la surface supérieure. Ses feuilles sont rigides, brillantes, et ses fleurs sont blanches à pistil jaune. Les jeunes pousses et les bourgeons sont couverts d’un duvet blanc, nommé Pakho en Chinois. Ce terme donne la classification des « Pekoe ». Cette plante exige un sol bien drainé, un climat chaud et humide avec au moins 135 mm de pluie annuellement. Le thé croît à des altitudes pouvant aller jusqu’à 2000 mètres. La qualité du thé dépend de toutes ces conditions climatiques. En haute altitude, la croissance des plantes est plus lente et la récolte, moins abondante, mais la qualité en est supérieure. (Réf.: Le thé, du théier à la table, de Gérald Tremblay, édition Arion pratique).

Le thé semi-fermenté (Wu-Long ou Oolong), comme son nom l’indique, c’est un thé dont la fermentation est de courte durée. Il possède un goût à mi-chemin entre le thé vert et le thé noir.

Le Darjeeling, le champagne des thés noirs, est produit exclusivement sur les pentes enneigées de l’Himalaya en Inde. Le climat frais et humide, le sol, les averses de pluie, le terrain en pente lui donnent sa saveur unique.

Les thés que nous buvons sont des mélanges préparés par de fins dégustateurs de thés. Le goût du thé sera différent selon la région, le climat, les températures, les sols d’où ils proviennent.
Bonne dégustation!

*Références:
1) Le thé, la santé dans une simple tasse. Aliments remèdes des médecins, de Selena Yeager, aux Editions Modus Vivendi.
2) Le thé, du théier à la théière, de Gérald Tremblay, au Édition Arion Pratique.
3) Le nouveau dictionnaire des aliments, de Solange Monette Édition Québec/Amérique
4) 5 bonnes raisons de boire du thé dans Le Journal de Québec du 23 novembre 2015, chronique de Mme Isabelle Huot, nutritionniste.

Noëlla Joanne Fournier
Noëlla Joanne Fournier

Les derniers articles par Noëlla Joanne Fournier (tout voir)


Fatal error: Call to undefined function the_author_image_size() in /home/centref/public_html/wp/wp-content/themes/metrovibes-child/content-author.php on line 65